Take Every Wave

Pitch : Les surfeurs capables de dévaler des « vagues géantes » se comptent sur les doigts. Les vieux surfeurs capables de dévaler des « vagues géantes », il n’y en a qu’un : Laird Hamilton. Portrait d’un surfeur de légende, un athlète, un pionnier et un infatigable chercheur de limites.

Avis : Le surf au cinéma est assez souvent réservé aux amateurs de glisse et c’est tout. Rien de cela dans ce film, on y découvre un personnage atypique, entier, au passé torturé et à l’objectif précis : surfer les plus grosses vagues possibles de la planète. Laird Hamilton tord le cliché du surfeur avide de compétition. Cet athlète hors norme se bat sans relâche car il a décidé très tôt de surfer l’in-surfable et d’innover techniquement pour y arriver. Il refuse l’univers de la compétition et décide de tout consacrer à la glisse extrême. A travers son récit et celui de ses proches et amis, on découvre le caractère d’un homme déterminé malgré la peur, les blessures et l’âge qui avance. Ce film est aussi un plaisir des yeux car toutes ces vagues géantes déroulent leurs embruns sur les plus belles côtes du monde et la réalisatrice Rory Kennedy s’est entourée des meilleurs opérateurs pour les partager au mieux avec le grand public sur les grands écrans.

Je veux resté informé des dernières #Newssalées

Menu